A&I UNSA Créteil

Syndicat de l’administration et de l’intendance

Accueil > COMMUNIQUES > INCIDENT DANS UN COLLEGE DE NOISY-LE-GRAND

INCIDENT DANS UN COLLEGE DE NOISY-LE-GRAND

mardi 5 juin 2018, par Bureau académique A&I Créteil

L’UNSA-éducation Créteil et la section académique d’A&I-UNSA souhaitent réagir face au déferlement médiatique et syndical suscité par les événements survenus le 24 mai 2018 dans un collège de Noisy-le-Grand en Seine-Saint-Denis. La situation a été évoquée par une organisation syndicale lors du CTA du 28 mai, et une enquête administrative est en cours.

Conscient de la gravité de la situation, le secrétaire régional de l’UNSA Education et la section académique d’A&I-UNSA se sont saisis du dossier, se rapprochant des autorités rectorales afin de faire un point précis sur les faits, et sur leurs conséquences pour l’ensemble de la communauté éducative du collège international.

Nous avons été contactés par un des deux personnels de l’équipe de direction mis en cause. A sa demande, nous avons accompagné l’adjoint-gestionnaire, comme nous le faisons pour tous les personnels qui sollicitent notre intervention, et nous accompagnerons ce collègue tant qu’il le souhaitera, dans la limite de nos prérogatives syndicales.

A&I-UNSA Créteil manifeste tout autant sa solidarité aux deux collègues de la vie scolaire, et assure de son soutien l’ensemble de la communauté éducative de ce collège. A&I-UNSA Créteil exprime sa vive inquiétude quant au devenir administratif de cet établissement.

A&I-UNSA Créteil assure M. le recteur et les autorités rectorales de sa confiance quant à la gestion de cette crise. Les premières décisions prises, dans le respect du droit et des personnes, confortent notre position.

A&I-UNSA Créteil exige que toute la vérité soit établie, dans le cadre d’une enquête administrative déjà ordonnée, sur cette déplorable affaire, et que les fautes commises soient sanctionnées lourdement s’il y a lieu.

L’UNSA s’étonne cependant que des éléments aient été communiqués par des canaux officieux. Nous estimons que ce n’est pas en répandant dans la presse des éléments épars que l’on fait avancer sérieusement des enquêtes.

Nous ne nous associerons pas à ceux qui s’arrogent le droit de sanctionner, de condamner à la va-vite se basant sur des déclarations non vérifiées. Jamais l’UNSA n’a cautionné de telles prises de positions ! Nous demandons que cette affaire soit traitée dans le calme qu’exige ce type de situation.

A&I-UNSA, à travers l’action de ses nombreux représentants de tous les personnels administratifs, où qu’ils exercent, restera aux côtés de tous les collègues qui solliciteront son accompagnement.

Le bureau académique A&I-UNSA Créteil